Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 18:17

Bon nous sommes encore en hiver certe mais je trouve que faire référence au printemps 1848 sonne plutot bien au vu de ce que je vais expposer ici.

Et oui comment le che de fermont, fervant partisant de la révolte du peuple pour le peuple ne pourrai revenir sur les évènement qui ponctuent (ou plutot qui écrivent) l'actualité depuis le début de l'année 2011 et qui semblent allez en s'emplifiant ??

 

http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/50236_160851050627341_3638708_n.jpgOn assiste dans tout ces pays à de vastes mouvements de foule à l'encontre des vieux régimes dictatoriaux (plus de 40ans pour Kadhafi, prêt de 25 pour Ben Ali, 30 ans pour Moubarak...). La raison de ces révoltes est également simple: elle tient en l'incapacité de ces régimes a assurer la minimum existentiel à leur population, ce à quoi s'ajoute un désir de liberté. Mais ce sont bien des difficultés sociaux-économiques qui ont engendré ces révolutions car elles ont constitué la fameuse "goutte d'eau" faisant déborder le vase. Je schématise bien sur, la situation est plus complexe, mais à mon sens cette explication est valable. On peut aussi souligner l'importance du web et des réseaux sociaux dans ces révolutions, comme quoi il n'y a pas que du mal à ça ;).

 

Je ne peux et même nous ne pouvons que nous réjouir de la fin ou de l'agonie de ces dictatures mais une inquiétude m'envahi tout de même lorsque j'y pense: je crains malheureusement que ces gouvernements ne soient remplacés par des états dirigés par des islamistes intégristes ou que ces derniers (comme ils le font en Irak et en Afganistant) pourissent totalement la reconversion de ces pays en démocratie. Bref, le bout du tunel me semble encore loin même si je le repête je suis tout à fait ravi de voir enfin des peuples et en particulier des jeunes prendre leur destins en main et s'offusquer contre l'injustice du monde qui les entoure. Cette étape n'est qu'un début, mais un début encourageant !!

 

http://www.estrepublicain.fr/fr/images/63d9e079-fac2-4196-bd8c-00602c72fc06/DET_01/La-frite-comme-symbole-de-l-unite-belge.-Photo-MAXPPP.jpg

Ce qui me rassure aussi c'est qu'il ne faut pas forcement chercher de l'autre coté de la méditéranée ou dans la golfe persique pour trouver trace de ces révoltes, ou même simplement de mouvement de population contre la connerie d'une situation. Il suffit pour cela de franchir notre frontière nord-est. Je parle bien sur de la Belgique et de leur  "révolution des frites" à l'encontre d'une minoritée indépendantiste qui empêche ce pays d'avoir un gouvernement depuis 250 jours maintenant (record mondial !!). Alors, oui cette manifestation n'est que symbolique mais tout de même ça fait plaisir de voir une population s'unir, et en ce qui me concerne, des jeunes se bouger, pour s'élever contre le fruit de la connerie de quelques uns qui, comme trop souvent, pourrie la vie quotidienne de tous.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/3b/R%C3%A9volution_de_1830_-_Combat_devant_l%27h%C3%B4tel_de_ville_-_28.07.1830.jpg/330px-R%C3%A9volution_de_1830_-_Combat_devant_l%27h%C3%B4tel_de_ville_-_28.07.1830.jpgVoici maintenant la question qui fache: mais à quand pour la France ?? Un récent sondage affirme qu'une majorité de français souhaitent une révolte (je n'utilise pas le mot "révolution" volontairement) mais ne veulent pas la faire, ne se sentent apte à la mener. Le vouloir c'est bien, le faire c'est mieux. Messieurs, croyez vous que les tunisiens, les égyptiens se soient posés toutes ces questions ?? Bien sur que non, ils y sont juste allé et de fil en aiguille on entrainé avec eux une grande part de leurs compatriotes. Et pourant dieu sait qu'il y en a des raisons de descendre dans la rue !! Entre la montée du FN, les récentes affaires concernant les membres du gouvernement, les difficultés sociaux économiques qui sont d'ailleurs les même que celles ayant entrainés les émeutes dans le monde arabe (fort chomages des jeune en particulier, forte inflation...). Bref aucunes excuses pour ne pas le faire, aucunes excuse pour rester les bras croisés à ne rien faire, aucunes raisons de ne pas retendre nos nerfs de révolutionnaires

 

Pour que vive et survive cet esprit de révolte qui nous anime

Révolutionnairement votre

 

Le Che de Fermont

 

 

 

images de: wikipedia.fr   est-republicain      facebook.fr

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 19:31

Aujourd'hui je décide dehttp://techbee.files.wordpress.com/2007/10/martine-perd-son-temps-sur-facebook.jpg revenir sur un sujet que j'ai déjà abordé ici. Je vais ici reparler de la mise en public de notre vie privée avec en particulier les réseaux sociaux.

Mais pourquoi est ce que je reviens sur ce sujet?? Parce que cette semaine 3 salariés ont été renvoyé à cause des propos qu'ils ont tenu sur Facebook à propos de leur hiérarchie. 2 d'entre eux ont décidé de placer l'affaire devant le tribunal des prud'homme jugeant leur sphère privée bafouée par leur employeur. Les prud'homme ont par ailleur donné raison à l'employeur.

 

http://impulsionleblog.files.wordpress.com/2008/11/caricature-facebook-1.jpg

Cette histoire va me permettre de soulever 2 questions: La première concerne le respect de la vie privée des utilisateurs du web par les résaux sociaux. En effet, vous n'êtes pas sans savoir que le patron de Facebook revends nos informations privées à des commerçant qui nous fabriquent des publicités sur mesure. De même l'exemple cité en début d'article est révélateur d'une limitation réelle de la liberté de pensée. Quand je vois les chefs d'imculpations retenu contre ces personnes je m'inquiète sincèrement: jugez plutot "incitation à la rébéllion", ça me fait pensez à des condanations digne des grandes dictatures de notre histoire. Facebook, dont les beaux principes de partages et de rencontre ont fait sa renommée, est aujourd'hui un vulgaire instrument de renseignement de tous ces adhérents pour tous les observateurs extérieurs ou presque. Et le pire dans cette affaire c'est qu'on en redemande puisque le nombre d'utilisateur de ces réseaux ne cesse de croitre !!! Une pratique qui se rapproche dont plus du masochisme que du bon sens et du simple partage de données avec des "amis".Bref nous nous autoflagellons et participons activement à la réduction de notre jardin secret ainsi qu'a notre mise sous surveillance par une société toujours plus sécuritaire. Et ce phénomène va au delà du simple renvoi de 3 personnes puisque toutes les personnes utilisants internet sont menacées dans le mesure ou nous laissons des traces partout où nous allons sur la toile !!

 

http://www.kotzot.com/news/wp-content/uploads/apple-bans-facebook.jpgMa seconde intérogation concerne la mise en avant de sa vie privée sur internet. Pourquoi faisons nous (presque) tous ça, moi y comprit ?? Alors que nous connaissons les risques que cette utilisation du web comporte. Il désormait facile de retrouver des informations sur quelqu'un dès lors qu'on possède un nom, un prénom et éventuellement une adresse (complête ou non). Je me suis livré à cette expérience avec quelques connaissances et j'ai été frappé par le nombre d'information que j'ai pu receuillir uniquement grâce à leur nom et sans appartenir de prêt ou de loin à des organismes de renseignements. Je vous conseille par ailleur d'aller vous même vérifier si il est possible de vous retrouver en consultant un site nommé 123people.

 

http://www.dessins2presse.com/images/iran-blocage-facebook.jpgJ'ai une théorie permettant peut être de répondre à cette question, mais attention je n'affirme pas qu'il s'agit de la réponse ultime, il s'agi juste de mon avis (comme toujours sur ce blog). Je pense qu'en nous impliquant de des réseaux sociaux nous croyons, en totale contradiction avec la réalitée, accroitre notre liberté, notre domaine de connaissance, notre activité sociale. Vous aurez comprit que je suis en désacord avec cette conception dans la mesure où je trouve qu'il est préférable de boire une bière avec des amis dans un bar et de refaire le monde avec (ou simplement de bien rigoler c'est très bien aussi) que de passer des heures à tchater. Le résultat de ça est un renfermement sur soit dans la mesure où le temps passé sur facebook (ou autre) seul est un temps qu'on ne passe pas avec d'autres personnes.

 

Bref pour conclure je pense que nous agissons, comme souvent, dans le contraire de nos intéret en penssant agir dans leurs sens. Et comme toujours j'espère que nous nous en redront compte avant qu'il ne soit trop tard, et dans ce cas précis le trop tard consiste en un fichage systèmatique de nos données internet et leur mise à disposition à d'autres personnes que les autorités compétentes (dans la mesure ou on admet leur existence, dans mon cas je pense qu'elles ne sont pas de toutes manières habilités à posséder une partie de notre vie privée).

 

"Pour que vive et survive cet esprit de révolte qui nous anime"

Révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 17:45
Petit retour en arrière avec un texte que j'avais écris il y a quelques mois:
Ca passera sans doute inaperçu mais je tiens à le signaler. Ce mercredi verra paraître le dernier numéro de l' hebdomadaire "Siné Hebdo". Qu' on soit d' accord ou non avec ce qu'il dit, je pense qu'il ne faut pas se réjouir de sa disparition car elle montre bien le ramollissement de notre société qui n' accepte plus le non politiquement correct, il est passé où le temps où les humoristes pouvaient se moquer de tous en suivant cette célèbre maxime "on peut rire de tout mais pas avec n' importe qui" de Pierre Déproge qui se comprend facilement par cette autre phrase " je préfère rire d'Auschewitz avec un Juif que jouer au scrabble avec Klaus Barbi" du même Déproge. Mais dans quelle monde vit t'on ?? Maintenant dès qu' un humoriste dit qu' un ministre a une tête de fouine on en fait toute une salade alors que des émissions comme "le tribunal des flagrants délires" ont fait les beaux jours de France Inter il y a de cela 30 ans (seulement !!).
 
On nous supprime Siné et au même moment on apprend que Guillon devrait être congédié de france inter par.......... Philippe Val, lui qui sodomisait Léotard il y a 15 ans de ça. A il est beau notre beau monde aseptisé où tous le monde doit bien rentrer dans le moule sous peine d' être censuré. Montesquieu nous mettait déjà en garde il y a 3 siècles "Si dans l’ intérieur d’ un État vous n’ entendez le bruit d’ aucun conflit, vous pouvez être sûr que la liberté n’ y est pas" Et que se passe il: tous les contestataires son censurés, les uns après les autres.
 
Brefs, je pense que l' irrespect et la caricature son des composantes fondamentales de la démocratie, sans elles elle ne peut exister. Mais attention quand je parle d' irrespect , je parle d' irrespect constructif qui amène à l' humour, la dérision. Bon sang, ayons enfin la décence de rire de ses moqueries faîtes aux grands de se monde, ayons le courage d' accepter de voir d' autres vérités, ayons le courage de........ rire tout simplement, de ne pas nous prendre au sérieux, de ne pas pleurer au moindre mot plus haut que l' autre, de ne pas pleurer dès que quelqu'un se montre insolent.
 
S'il vous plait rendez moi service, gardez tous, autant que vous êtes, votre esprit critique, votre libre arbitre, votre esprit libre et transmettez le au plus grand nombre afin que jamais ne meure l' esprit de rebellions, l' esprit de contradiction qui, même si il est parfois impulsif et irréfléchi, est nécessaire à l' avancée du monde. Laissons les humoristes nous faire rire, laissons les chercheurs chercher, laissons les penseurs penser.
 
Pour que vive et survive cet esprit de révolte qui nous anime
révolutionnairement votre
Le Che de Fermont
Partager cet article
Repost0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 21:45

http://static.skynetblogs.be/media/44600/dyn003_original_500_342_pjpeg_2656757_17bb805d19fa757407614423ecdd0357.jpgBien qu'imparfaite, la démocratie est sans doute le système le moins pire que nous connaissions. Churchill ne disait il pas que la démocratie "est le plus mauvais système de gouvernement à l'exception de tous ceux qui ont pu être expérimentés par l'homme" ? Ne dit on pas que la démocratie est une tyranie de la majorité oubliant la notion d'intensité bonheur produit par décision (car incalculable) se contentant d'une fade appréciation de la doxa? Mais déjà de nombreux périls pèsent sur ce système qui permet au moins de dire à peu près ce qu'on pense (je suis là et bien d'autres le sont pour en témoigner, je leur rends d'ailleurs hommage à tous ces libres penseurs qui contribuent eux aussi à l'évolution de l'humanité par leur opposition à la stagnation de l'humanité voir à sa régression vers des abysses que l'on croyait oubliées) sans trop de craintes concernant les conséquences.

 

http://pierresimonot.gauchepopulaire.fr/public/pierresimonot.gauchepopulaire.fr/Democratie2.jpgOn peut comparer ces périls à un cancer en phase terminale: il y a des métastases dans tous le corps qui sont autant de maux à traiter mais elles ont la même cause originelle. Ici la cause est notre modèle de société qui implique de nombreuses dérives remettant en cause tout ce qu'ont pu défendre les grands penseurs de l'humanité dans leurs écrits où ils mettaient en avant le respect des libertés fondamentales individuelles et la nécessité de laisser le peuple disposer de son sort en choisissant ses leaders. Je pense ici notament à Montesquieu et au contract social de Rousseau.

 

La recherche systèmatique du profit individuel, point d'orgue de notre monde capitaliste, est le cancer de notre monde. En effet, celui-ci implique forcement qu'il y ait des gagnants qui gagnent trop et des perdants qui l'ont systématiquement là où je pense. Je vois d'ici venir certains de mes détracteurs qui, par des commentaires très..... constructifs, attaquent régulièrement mes propos qui, je le répête encore une fois, ne sont que le fruits d'un jeune idéaliste qui se perd encore à rêver; et non pas une vérité, une science infuse que je cherche à imposer aux autres.

Maintenant que j'ai réglé mes comptes j'en reviens à mes moutons. En quoi le profit individuel détruit il la démocratie et le cortège de valeurs qui l'accompagnent ? Parce que ce profit se fait de plus en plus au détriment du bonheur, de l'interet collectif contrairement à ce que profaitisait Adam Smith: il s'agit souvent de l'écrasement d'une majorité par quelques puissants ne se souciant que peu (voir pas du tout) de l'impact global de leur vanité.

 

http://bellaciao.org/fr/local/cache-vignettes/L200xH276/Le_livre_noir_du_capitalisme-d2469.jpgCombien de vies humaines ont été fauchées par la recherche du profit absolu? Impossible à dire mais pour vous donner un ordre d'idée on peut considérer que la colonisation et ses victimes l'ont été dans cet objectif (je vous recommande d'ailleur un excellent livre intitulé "la violence de masse dans l'histoire" de Thierry Camous). De même, toutes les dictatures d'extrème droite, de l'Allemagne Nazie au Chili de Pinochet, ont été installées par des groupes financiers ou par des instances travaillant pour eux (la CIA dans le cas de l'amérique du sud).

 

Je reste pour l'instant dans un simple rappel des faits mais celui-ci est indispensable pour comprendre la suite. Actuellement, la démocratie est bafouée en occident, que se soit en France (voirs articles précédents), en Italie, en Russie, aux USA. Tous ces pays qui se targent d'être des leaders dans le domaine des droits de l'homme ne sont en fait que des pâles copies de ce qu'ils dénoncent dans les instances internationales. A tel point que les idéaux anti-démocratiques s'y dévoloppent comme en Hongrie, récemment en Suède, en France bien sur, en Italie, aux USA avec le retour en force de la crainte de la religion musulmane....

 

http://th00.deviantart.net/fs50/300W/f/2009/320/1/f/US_China_no_emissions_cut_by_Latuff2.jpgEt l'avenir ne semble pas vouloir déroger à cette contrainte d'autant plus que des pressions autres que les simples groupes financiers vont venir s'ajouter à celles existantes. Je parle bien sur des contraintes environementales. En effet, la conquête passée et celle présente de la richesse se fait dans un monde d'abondance mais qu'adviendra t'il lorsque ce monde aura disparu (ce qui pourrait se produire plus tôt que nous le croyons) ?? La concurence entre les égos dirigeants la planête risque de devenir si forte qu'une implosion générale de l'humanité est à craindre. Que ferront les population lorsques les mers monteront, lorsque des maladies nouvelles les menaceront ?? Cela l'histoire nous l'enseigne: en cas de péril l'homme a tendance à se réfugier vers de charismatiques despotes démagogues qui seront eux même en compétitions avec d'autres dictateurs dans d'autres pays. Un sacré mélange explosif.

 

Tous ceci n'est qu'une somme d'hypothèses plus où moins réalistes et totalement subjectives. La seul chose dont on peut être presque sûr c'est que le partage de la planète va, au cour de ce prochain demi siècle, s'effectuer entre les USA, superpuissance sur le déclin mais encore omniprésente, et la Chine, le nouveau géant (voir le retour d'un monde bipolaire??). Les autres dont nous faisons parti devront se contenter des maigres miètes dans la mesure où toutes les ressources natuelles sont amenées à se tarir au cour des 150 prochaines années.

 

http://urbanites.rsr.ch/laboratoire-de-la-ville-du-futur/files/mob4_image-2-progresautomobile.pngVous l'aurez donc compris, je ne crois pas en la préservation d'un système un minimum démocratique en l'état actuel des choses. Si bien sur les dirigeants du monde arrivent à se mettre d'accord afin de forcer le monde à une mutation en profondeur il y a espoir mais l'actualité ne me permet pas cet optimisme.

Je souhaite maintenant revenir sur un terme que j'ai utilisé plus haut: celui de "forcer". En effet je me présente ici comme un défenseur de la démocratie donc du libre arbitre; or forcer quelqu'un à faire quelque chose n'est pas très démocratique. Je répondrai à cela qu'obliger quelqu'un à faire quelque chose dans l'intéret général est peut être acceptable. Mais dans mon raisonnement la notion d'interet général est subjective et dépend donc de qui l'utilise. Problème donc... Je reste ouvert à toutes vos idées chers lecteurs.

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 17:16

http://www.zoom-algerie.com/images/56b-dilem.jpgTout d'abord, je tiens à corriger une erreur dans mon titre (plus d'autres peut être mais nous verrons cela plus tard); en effet, cela fait 9 ans et un jour (boen sur je ne peux pas le faire à l'heure, il faut que je sois en retard...) que nous vivons dans un monde sûr.

 

Comme vous le savez sans doute, il y a 9 ans et un jour donc se produisait une tragédie qui allait à jamais marquer l'histoire de la civilisation occidentale. En effet, les vilains terroristes d'Al Quaïda se sont attaqués aux gentils USA qui n'avaient rien demandé. Et depuis lors c'est......... le pied total !! Contradictoire non quand on sait que cet évènement a fait 3000 morts. Pourquoi est ce que je dis ça: tout simplement parce que cette catastrophe a eu comme conséquence de relancer une économie américaine qui marchais au ralenti en ce début de décénie 2000. Comment: tout simplement en relançant l'industrie militaire grâce a de bonnes vieilles guerres civilisatrices pour protéger la civilisation occidentale contre les vilains terroristes musulmans (vous me dîtes si j'en fait trop)

 

http://farm2.static.flickr.com/1200/668054637_e5a922551a.jpgDe plus le 11/09 a fourni un alibi aux USA pour intervenir dans les affaires de tous les pays du monde ou presque au nom de la sureté nationale. Résultat, un monde de plus en plus fliqué, surveillé au méprit des libertés fondamentales et 2 guerres soit disant pour assurer la sécurité du monde libre mais qui en réalité ont servi à consolider des positions géostratégiques. Mais c'est pour la bonne cause....

 

Voila donc 9 ans que la guerre de sauvetage du monde occidental a commencé et c'est seulement maintenant que les questions qui fachent sont posées tel que "et si les avions étaient des avions militaires?"; "Pourquoi les ground zero est il encore en chantier?"; " Qu'attend t'on pour juger les hauteurs??, "Comment indémniser les victimes des poussières des retombées de l'éffondrement des 2 tours ??" ... Il en est de même autour de toutes les incohérences entourant cette affaire. 9 ans après toutes ces questions restent sans réponse et personne dans l'administration américaine ne semble très enclinte à y répondre.

 

http://www.leebullen.com/Finished%20Pics/Bush-Dirty-Hands.jpgComme évoqué dans l'article intitulé barack ben obama le 11/09/2001 a également réveillé les vieux démons ultra- conservateurs de l'amérique et leur a également redonné le pouvoir. En témoigne la polémique autour du projet de mosqué sur le site, mosqué dédiée à la tolérance et à la liberté religieuse. En effet hier a eu lieu une manifestation rassemblant les opposants à ce projet soutenu par le leader de l'extrème droite néerlandaise Geert Wielder. De même, depuis le discourt d'Obama au Caire en juin 2009 dans lequel il affirmait vouloir normaliser les relations avec l'espace musulman et la volonté de bruler un coran sur le site de ground zero de la part d'organisations fascisantes un long chemin à reculons a été parcouru.

 

Obama est donc un président qui se veut ouvert et tolerant face à une population de plus en plus intégriste, conservatrice, intolérante envers les non WASP comme en témoignent le pourcentage de plus en plus élevé d'américains detestant les musulamans et les lois racistes sur l'immigrations dans les états frontalier du Méxique.

C'est donc plus face à un énnemi intérieur que face à une réelle menace extérieur que les idéaux américains emmenés par un président préchant dans le désert. Je ne veux pas me faire l'appologue d'Obama attention, juste qu'il est moins pire que ces prédécesseurs

 

 

 

 


 
 

 

 

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 12:06

http://fr.altermedia.info/images/discrimination3.jpgPas d'inquiétude, la 3e guerre mondiale n'a pas commencé (quoi que) la mobilisation générale n'a pas été ordonné (quoi que). Rien de tout ceci, je parle ici d'une génération entière qui tel celle de 14-18 risque d'être sacrifiés et exclue de la société. Je parle de la jeunesse, et pas seulement en France mais dans le monde

 

En effet, suite à la crise financière, le chomage des jeunes a fortement augmenté: de 11% en 2007 (dans le monde) il est passé à 13% l'année dernière et devrait atteindre 13.5% cette année (d'après le BIT bureau international du travail) . Ce même organisme annonce 152 millions de jeunes (15-25ans) à travers le monde vivant avec moins d'un euro par jour soit 28% du total.

 

Si ce fléaux touche essentiellement les pays émergents (90% de la population jeune) l'Europe et plus particulièrement l'europe centrale et de l'est tandis qu'aux USA le chomage des jeunes concerne 18% d'entre eux. La France n'a quant à elle pas à pavoiser avec 21.5% de taux de chomage.

 

Si on parle de génération sacrifié c'est que tous ces jeunes qui n'entrent pas dans le marcher du travail retardent leur inclusion dans la société et sont donc exclu. Le risque, se retrouver à terme avec des millions de "laisser pour compte" qui risquent de peser de plus en plus lourd dans la société et ainsi la remettre en question ce que personne parmis nos dirigeants ne veut, ils risqueraient trop de perdre leur précieux pouvoir qui leur appartient à eux et à personne d'autre. Le problème est que ça ne va pas s'améliorer, dans le nord en tout cas, aux vues des mesures de rigueurs qui s'annoncent et qui risquent de couper l'avenir de nombreux étudiants (voir le vrai faut piège de la rigueur) et exclure encore plus de jeunes issu des classes moyennes.

 

http://arcenciel-wallonie.be/web/uploads/userfiles/old_uploaded_image/homophobie.jpgUn mal pour un bien certains pourraient dire car il apparait comme de plus en plus urgent de revoir notre modèle de société afin de s'adapter à notre planète. Je suis plus partagé. En effet, le risque est que ces exclus se retournent vers des structures ou gouvernement d'extrème droite qui via des raisonements populistes et simplistes (je sais pléonasme) électrisent leur public dont la situation sociale s'éffrite de jour en jour. Souvenez vous d'Hitler dont l'ascension est en grande partie due à la crise qu'a traversé l'Allemagne entre les 2 guerres (première moitié des années 20 puis de 1929 à 1934) avec entre les deux une periode de reprise durant laquelle de nazisme a globalement reculé.

 

http://i.ytimg.com/vi/hpaL_Brji5M/hqdefault.jpgMais si cette mutinerie, comme en 1917 pour continuer l'analogie, est motivée par le désir (noir ou pas selon le point de vu) de changer la société en profondeur, comme un sorte de mai 68 bis, alors elle ne sera que salutaire. Cependant ceci est peu probable (voir pourquoi un autre mai 68 est impossible) pour la bonne et simple raison que la jeunesse est trop enchainée par des faux besoins matérialistes en tout cas dans le nord. Dans le sud la situation est différente dans la mesure ou la condition matérielle de la jeunesse est plus que précaire. Ici, c'est la survie qui calme les ardeurs car le peu qu'ils ont ils en ont un besoin vital pour survivre.

 

Gardons tout de même l'espoir que la deuxième solution soit la bonne et que ontrairement à 17 il n'y ai pas de fusillés "pour l'exemple"

 

révolutinnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 22:35

http://indre.parti-socialiste.fr/files/23-06-06-sarkozy.jpgLa valeur travail, est un pillier du sarkozysme, souvenez vous du fameux "travaillez plus pour gagner plus" de 2007, de la volonté de réhabilitation de la valeur travail contre un PS qui, via les 35h l'a rabaissé au rang de simple formalité.

 

Mais pourquoi revenir sur ces vieilles déclarations. Tout simplement parce que certains citoyens de notre beau pays n'ont pu profiter des engagements de notre président adoré. Je ne parle pas de chacun d'entre nous puisque tous, à notre niveau, nous nous sommes fait avoir d'une manière ou d'une autre par Nicolas S.

 

Non, je parle particulièrement des agriculteurs et plus précisement des éleveurs de vaches laitières. En effet les acteurs du monde agricole sont contraints, sous pretexte de critères ridicules de rentabilité de travailler à perte. Vous imagineriez vous travailler et donner de l'argent pour faire vos 35h ?? Alors que traditionnelement c'est plutot l'inverse, nous sommes normalement payé pour travailler...

 

Petit récapitulatif: actuellement le lait est acheté en France 295euros les mille litres soit 29.5cts le litre alors que les courts mondiaux s'établissent autour de 330euros les mille litres. Suite à l'accord signé aujourd'hui les agriculteurs ont abtenus une augmentation de 10% des prix soit un total de 324.5euros les mille litres, toujours en dessous des courts mondiaux.

 

http://www.lexpress.fr/pictures/56/28738.jpgMais combien coute réelement un litre de lait (ou plutot mille litres), à ce sujet le journal le Monde a réalisé une enquête révélatrice en ligne ici. Résultat, les mille litres coutent 365euros environ soit encore largement en dessous du prix d'achat.

Si les agriculteurs ont obtenu 10% de hausse, il faut savoir qu'ils réclamaient 400euros les mille litre ce qui reste raisonable du point de vu des charges et ceux tout en sachant que le prix du litre en grande surface est d'environ 0.75euro le litre soit plus de 2 fois le prix d'achat au producteur.

 

Mais ou passe les 350euros environs par mille litres ?? Et bien la réponse est simple: elle rentre dans les poches des grands groupes agro alimentaires. Comme d'habitude, les gros dévorent les petits sans jamais ce soucier de l'humain qu'il y a derrière le producteur et qui donne de son temps et de sa force afin de produire un produit qui lui fera de toute manière perdre de l'argent... Belle philisophie, belle représentation de la valeur travail...

 

http://a10.idata.over-blog.com/417x443/1/37/01/11/Baisse_prix_lait3.jpgLe pire c'est que dans tous les secteur de l'agro alimentaire le constat est le même: les agriculteurs travaillent à perte et ne survivent que grâce aux subventions comme la PAC. L'agriculture est la seule industrie ou c'est l'acheteur qui fixe le prix et non le producteur.  Mais alors question, que se passera t'il lorsque la PAC sera abolie ?? les plus péssimistes voient la fin de l'agriculture européene... Paroxysme de l'hypocrisie, ces subventions vont être supprimées en Europe sous la pression des USA via l'OMC au nom du libéralisme et de la non intervention de l'état dans l'économie alors qu'ils pratiquent la même chose.

 

On peut tout de même reprocher aux agriculteurs de porter majoritairement leurs voix vers la droite qui les pillent de plus en plus

 

Voici donc un énième exemple de l'hypocrisie sarkozienne, quelle sera la prochaine ?? Seul l'avenir nous le dira. Une seule chose reste sure: nous ne sommes pas au bout de nos surprises !!

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 18:47

http://www.tranchesdunet.com/wp-content/gallery/copenhague-greenpeace/copenhague-obama.jpg

Ne vous inquiétez pas, j'ai écris "vert" avec un "T" tout à fait volontairement, ce petit jeu de mot a pour objectif d'établir un constat: l'Union Européene, dont les instances dirigeantes ventent régulièrement sa faible empreinte carbone n'est pas aussi blanche, ou plutot verte qu'elle veut bien le dire.

 

http://arp83.free.fr/caricature.jpgL'UE avait prit pour engagement de stopper la baisse de la biodiversité dans son territoire, or seul 17% des réserves naturelles qu'elle contient sont en bon état de conservation. L'UE avait prit l'engagement de produire 20% de son electricité via des energies renouvelables, pour l'instant cette part n'est que de10.3%, le travail reste donc énorme. La qualité de l'air s'est également déteriorée dans les zones urbaines avec une plus forte exposition à l'ozone, l'oxyde d'azote et les oxydes de souffre. Enfin la production de déchets par personnes reste énorme avec 6 tonnes par habitants.

 

Parmis les pays de l'UE, un en particulier attire mon attention, la France: en effet la France est souvent désignée comme la championne des pays du G20 en terme d'environement car il semblerait qu'elle soit la seule ou presque a pouvoir respecter le protocole de Kyoto et car ses emissions de CO2 par habitant est très faible par rapport à ses voisins au développement similaire et ce grace au tout nucléaire, un mal pour un bien en somme.

Si je m'attarde sur la France c'est que le pays n'est pas aussi vert qu'il veut bien le laisser croire. En effet elle ne rejette pas moins de CO2 qu'en 1990 (date de référence du protocole de kyoto) mais reste constante (environ 500 millions de tonnes par an). Malgré ce constat peu glorieux la France reste la championne du G20 car tous les autres pays ont vu leurs émissions augmenter (le Canada +26% à cause de l'exploitation des schistes bitumineux, USA +16, Italie +12, Japon +8...). Plusieurs commissions internationales place même la France au 7e rang mondial pour la protection de l'environement, quand on voit la situation chez nous, il y a de quoi s'inquiéter de celle des autres pays.

 

http://images.forum-auto.com/mesimages/428045/pollution-air-industrie.jpgIl apparait donc que le protocole de Kyoto ressemble plus à un condensé de belles paroles qu'a une réelle volontée politique d'inverser une tendance qui sera à terme nefaste pour la civilisation. Et il est à craindre que les minces engagements de Copenhage (qui sont soit dit en passant particulièrement flous) ne suivent le même chemin. Mais pourquoi cela ?? 2 raisons sont à avancer. La première se nomme profit, le sacro saint profit, moteur du monde et dont la recherche explique à elle seule la majorité de nos problèmes contemporains. Comment voulez vous faire de l'écologie si vous chercher par tous les moyens possible à exploiter tout à son paroxysme afin d'en tirer la moindre goute de substentifique moelle ?? La seconde est que les pays polueurs ne sont pas encore sufisament touché par les changements climatiques pour que leur opinion publique fasse réellement pression sur les instances dirigeantes afin de vraiment entamer une fase de réduction drastique de nos emissions de poluants. En effet, pour l'instant la majeure partie des derèglements climatiques ont touché des pays pauvres ou peu démocratique: la canicule en Russie, la sécheresse au Sael, les inondations en Chine.... L'Europe et les USA ne sont, pour le moment, que peu concernés par ces catastrophes écologiques.

 

Malheureusement, je crains que la réaction nécéssaire du genre humain se fera lorsque nous seront dejà tombé ou presque dans le précipice. C'est malheureusement une constante hisorique de l'homme: les français se sont révoltés contre la monarchie absolue de droit divin que lorsque celle ci eu atteint son paroxysme, les Russes ont renversés les tsars que lorsque ceux-ci eurent fini de piller le pays. Et quand on voit ce qui a succédé à ces régimes (la terreur de Robespierre et la dictature Soviétique) il y a de quoi s'inquiéter pour notre avenir.

 

http://www.tranchesdunet.com/wp-content/gallery/copenhague-greenpeace/copenhague-sarkozy.jpg

 

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 10:04

http://www.philippetastet.com/contenu/abonnes/Magic/images/vie-privee.jpg

Marc Zuckerberg, le patron de facebook, qui a fait sa fortune sur notre vie privée a annoncé que "la notion de vie privée est révolue" et considère que partager sa vie privée sur le web est désormait une "norme"

Cette déclaration est malheureusement le reflet d'une société ou le privée prend la place (ou se supperpose) au public que ce soit par les privatisation, par le réniement des services publics, par l'afficache exagéré de la vie privée des "grands" de ce monde ou part les résaux sociaux qui, sous couvert de partage de recréer les liens entre ceux qui se sont perdus de vue nous filment, nous espionnent, nous épient, nous forcent (in)consciament à confondre privé et public. En témoignent les publicités personalisées qui apparaissent sur le web ou encore la sur médiatisation du mariage de la fille Clinton qui est iconisé. http://journaldunkorrigan.free.fr/Images/sarkozypresse.jpg

 

On peut rapprocher cette tendance avec une autre: l'hypersexualisation de notre société. En effet le sexe est, à l'origine, quelque chose appartenant à la sphère privé, intime même une chose appartenant uniquement à deux personnes et a personne d'autre. Mais actuellement le sexe est étallé sur la place publique que se soit sur le web avec la pornographie, ou encore sur nos quoditiens qui rapportent sans vergognes les "exploits" ou les meurs des "grands". Aujourd'hui celui ou celle qui refuse de se plier à ce petit jeu malsain est marginalisé(e). La femme est (re)devenue un objet de convoitises et uniquement ça, un entre-jambe attirant tout les dignes représentant de notre société phalocrate.

 

Mais pourquoi une telle tendance, pourquoi sous le masque de la libération des meurs ammorcée dans les 70's a accouché de ce monstre sans tête ?? Les représentants de cette mouvance se disent héritier des hippies alors qui si à cette époque la libération des meurs appartenait à ces seuls acteurs, aujourd'hui c'est un business et c'est pour cela que nous ne sommes pas les héritiers de cette génération. Toute cette prétendue libération est aujourd'hui orchestrée par quelques businessmen verreux.

Je vois d'ici venir les accusations de conservatisme m'assaillir, je vois d'ici les "il faut vivre avec son temps" pleuvoir sur mes mots. Je leur répondrai ceci: toutes les philosophies d'ou qu'elles viennent et peu importe leurs auteurs nous appellent, afin d'atteindre l'état de raison, à plus de retenue, de modération, or ce phénomène de publicisation de notre vie privée sans aucunes mesures est contraires à ces visions ancestrales mais l'un des fondements d'une société sans modérations et n'amène que la pervertisation et l'avillissement de nous tous. De plus je reste convaicu que l'expression "vivre avec son temps" est dénouée de sens car le fruit de la représentation subjective du monde de quelques uns, mais eux meritent ils plus que vous ou moi de détenir une vision du monde ??

 

Je ne suis pas le vestige de la vox populi comme un certain vendetta, je ne suis détenteur d'aucun savoir d'exeption, d'aucunes vérités qui, plus qu'une autre, aurait le mérite d'exister, je ne suis détenteur d'aucuns dogmes plus réels qu'un autre, d'aucun culte idolatre, juste une porte ouverte, une porte ouverte vers un semblant de lumière sur le fonctionnement de notre monde, loin de l'idylisme recassé quotidiennement par les puissants . Je ne suis qu'un homme caché derrière un masque fait de circuits electroniques et d'ondes electromagnétiques. Voila qui je suis et c'est en cette qualité que je vous parle. Je n'oserai vous critiquer, vous qui êtes tombé dans cette spirale infernale, vous n'êtes que les victimes de politiciens et de businessmens alienné par le seul pouvoir et par quelques morceaux de papiers car à mon niveau je me laisse entrainer aussi dans ce puit sans fond.  Alors je fait fi de ces accusations. 

 

Libre donc à vous de me critiquer, de m'acusser d'obsurantisme face à un monde en perpétuelle évolution. Je vais juste vous poser une question: pensez seireusement qu'avant que ce phénomène existe, qu'avant que toutes nos croyances, que tous nos rèves ne soient centralisés pour enrichir quelques publicitaires aveuglés nous étions plus heureux ?? Vous aurez sans doute comprit mon point de vue main libre à vous de faire la choix car n'oubliez pas que nous avons, peut importe le moment, peut importe les circonstances, toujours le choix et que ce sont ceux qui se sont élevés et qui ont protestés qui ont fait évolué un monde qui actuellement est bien plus figé qu'il n'y parrai. Je vous demande juste , qu'en tant qu'être intelligents, que vous preniez conscience de ce problème comme de tous les autres et de prendre votre destin en main afin de changer les choses et ainsi nous permettre de perdurer

 

révolutionnairement votre

 

Le Che de Fermont  

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 21:01

 

 

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs... Bonsoir !! Vous êtes sans doute tous au courant que désormais "l'humour n'a rien a faire dans une tranche d'information", et que l'information non plus n'a rien à y faire d'ailleurs. 
 
Guillon et Porte, sans doute sous la protection de Demorand (à qui je rends hommage, c'est sans doute le moins pire journaliste de france, en tout cas le seul à faire son travail) sont parti en même temps que ce dernier. Bien sûr la direction de radio france dément toute pression politique et il sera bien sûr impossible de prouver le contraire.
 
Le problème n'est pas de savoir qui à fait quoi où quand comment, le problème est de savoir pourquoi, pourquoi un homme comme Philippe Val qui, durant des années, via Charlie Hebdo, a fait passé un message osé, non politiquement correct, caricaturant allègrement les politiques de tous bords. Malheureusement cela reste un mystère (si vous avez des éléments de réponse je suis preneur). Pour reprendre les termes de l'entraineur du racing métro 92 (club de rugby) au sujet de piètre arbitrage lors d'un match "jamais plus je ne respecterais Mr Val". C'est fort certe mais retourner sa veste ainsi, trahir tous les idéaux pour lesquels vous vous êtes battu et les abandonner jusqu'au dernier c'est aussi... non ??
 
Je feuilletais il y a peu des anciens numéros d'Hara-Kiri hebdo, des numéros âgés de 30 ans et ça se vois: je m'explique, le ton, les sujets, les carricatures, les articles, le journal quoi tiendrais, actuellement 5min (et encore un jour férié) avant d'être censuré. Et dire qu'il y a peu encore une semblable liberté de ton était autorisée, que ce temps semble lointain... 
 
J'en reviens donc à l'asseptisation de notre société, thème déjà évoqué lors de la fin de "siné hebdo" et ces évènements ne fond malheureusement que confirmer la tendance exprimée dès lors...
 
 Je vais maintenant reprendre Didier Porte: "que ceux qui sont fou de joie que Guillon et Porte soient virés applaudissent !! maintenant que ceux qui sont furieux se manifestent"
 
Passons à Guillon dans sa chronique intitulée "france inter en burqua". je rajouterai simplement "le monde en burqua". Bientôt pour pouvoir penser à contre courant il va falloir se réfugier à Londres et, des micros de la BBC appeler les français à la résistance (pourquoi ne pas utiliser les vielles recettes tant qu'elles marchent ??). Ainsi j'appelle les marins, les aviateurs, les soldats et tous les français qui veulent rester libres, à m'écouter et à me suivre (le "me" ne me désignant pas spécialement mais juste tous ceux qui se positionnent en faveur de cette doctrine). Seul problème: pas sur que la BBC nous laisse le faire, attendons un peu avant de scander "et c'est reparti comme en 40"
 
Encore que nous pourrions presque le faire: ennemis occupants chaque jour une plus large part des cerveaux existants, débâcle des libertés face à cet ennemi et absence de leaders se battant réellement pour défendre cette cause et ne l'utilisant pas juste pour des raisons politiques (pour s'opposer dans le seul but de s'opposer mais en faisant pareil une fois le pouvoir acquis).
 
D'un côté je les comprends c'est bien grâce à la censure que tous les grandes dictatures se sont maintenues, pensez aux autodaphées en allemagne nazie et à la censure des intellectuels (ou à leur déportation)
 
Attention donc, il n'y a qu'un pas entre notre situation et une autre bien plus tragique, mais ne serait elle pas nécessaire au réveil collectif ??
 
Merci de m'avoir lu jusqu'au bout, je sais très bien qu'en période de vacances on cherche plutôt à déconnecter son cerveau qu'a l'utiliser et n'oublier pas que la liberté d'expression est un droit mais aussi un devoir
 
révolutionnairement votre
Le Che de Fermont 
france inter en burqua
 
et on ferme la Porte

 
 
Partager cet article
Repost0