Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 11:55

http://www.dessins2presse.com/images/fillon-26000-expulsions.jpgHier, Luc Chatel, ministre de l'éducation nationale faut il le rappeler, a prononcé le traditionnel discours de rentrée. Un constat s'impose: Mr Chatel a choisit de ne pas évoquer les sujet qui fachent en particulier en ne parlant pas des problèmes de livres en seconde (qui auront jusqu'a 2 mois de retard) ainsi que les nouveaux enseignants arrivant face à des élèves sans aucunes expériences pratiques a tel point que même le privé sous contrat s'inquiète de la suite des évènements.

 

Chatel a ainsi préféré parler d'une rentrée riche en nouveautés comme les enseignements d'explorations pour les élève de secondes, mais attendez.... ça existait déjà !! sauf que le nom était différent. En gros le ministre a juste changé l'emballage, la forme; mais pas le produit, le fond.

 

Le ministre n'a ainsi pas évoqué les 16000 nouvelles suppréssions de postes et la journée d'action du 7 septembre. Concernant les suppressions de poste, Chatel s'est contenté d'une pirrouette "nous maintenons le cap fixé par le président de la république"; tandis que pour la grève il considère que le mouvement est uniquement du à la réforme des retraite et non à cause de sa réforme... Je ne dirai qu'une chose: LOL !! passez moi l'expression.http://2.bp.blogspot.com/_7PmU9f510W0/SkaQqyeGmNI/AAAAAAAADAU/Q-Ffc64Q0ak/s400/chatel-luc.jpg

 

Luc Chatel a préféré parlé d'une rentrée sous le signe de la sécurité en avancant le bilan de ses EMS (équipes mobiles de sécurité) avec plus de 7000 interventions dont 63% de prévention. Personnellement je n'ai jamais vu ni jamais rencontré qui que ce soit ayant entendu parlé et/ou vu ses équipes alors que mon établissement était, je ne sais comments, classé parmit les plus violents de France. De plus la proportion de délis graves n'a pas baissé l'année dernière avec entre 10 et 11 délis graves pour 1000 élèves. Concernant les établissements de réinsertion des élèves "très perturbateurs" les sanctions manquent cruellement de lisibilités. Enfin Mr Chatel a encouragé la mise en place de stuctures répressives comme la vidéosurveillance, des clotures, des portiques..... Alors que les conditions d'éducation sont sans cesse rabaissés....

 

http://media3.paperblog.fr/i/278/2781226/violence-lecole-luc-chatel-education-police-p-L-1-175x130.pngMais d'autres difficultés sont à prévoir pour cette rentrée. Ainsi le taux de scolarisation des tout petits (- de 3ans) va encore diminuer car la baisse des éffectifs risque d'entrainer des refus de scolarisation. Le faible succès de la réforme de la seconde que même son "inventeur" Richards Descoings considère comme fragile. L'expérience du "cours le matin, sport l'après midi" dans 124 lycées, risque dfaire un flop dans la mesure ou trop d'établissements sont incapables, faute de moyens humains et matériels, de proposer des activités diversifiés et attrayantes pour les jeunes.

 

En conclusion, Luc Chatel, plutot de que d'admettre qu'il exsite de réels problèmes concernant l'éducation, choisit soit de les ignorer soit de ne pas les évoquer par un abu de language. Espérons que les mouvements de cette année, qui s'annonce toujours plus nombreux, fassent au moins plier le gouvernement faute de le faire ceder.

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 14:52

http://motsdtete06damizour.unblog.fr/files/2009/09/ecole.jpg

 

http://1.bp.blogspot.com/_0LLFYJ9FB7k/SpvjtovZ6FI/AAAAAAAABMc/CBny2y-FIAA/s400/luc+Chatel+et+la+grippe.JPG

Luc Chatel, le ministre de l'éducation nationale, a, comme tous ces prédécesseurs, prononcé de belles paroles sur l'éducation en France. En effet, le locataire de la rue Grenelle, fait régulièrement s'hérisser le poil des acteurs de terrain de l'éducation (professeur, CPE...) par ses déclarations en totale contradiction avec les réformes qu'ils annoncent dans la foulée. Petit tour d'horizon

 

Tout d'abord: "passons de l'école pour tous à la réussite de chacun". Déclaration visant les jeunes sortant du système éducatif sans diplome(s), les 40% de bachelier ayant déjà redoublé et les petits 5% d'enfants d'ouvriers accédant à des formations d'ingénieurs.

Décalage: suppressions de postes qui vont de pair avec une baisse des moyens financiers accordés à l'éucation qui met en danger la qualité du service offert par l'école de la république. Si les plus fortunés pourront toujours se tourner vers le privé, ce ne sera pas le cas des plus démunis comme des classes moyennes.

 

http://1.bp.blogspot.com/_QA1iosK1Kkw/S3CHjekZU2I/AAAAAAAAAgA/jzGBU0nMqkE/s400/Luc-Chatel_w.jpgEnsuite sur la sécurité à l'intérieur des établissements. Ici Luc Chatel souhaite créer un climat serein ou les professeurs pouront accomplir leur devoir sans avoir des problèmes d'incivilités.

Décalage: La création de brigades mobiles d'intervention, la banalisation des controles... Bref, que des mesures répréssives et non des mesures éducatives alors que nous sommes dans le domaine de l'éducation. autre décalage mais ne venant pas de Chatel mais de Brice Hortefeux, la suppression de 3500 postes dans la police alors qu'il souhaite transformer la France en état policier

 

Après: la volonté de démocratiser encore plus la scolarisation pour lutter contre l'illétrisme et ceux en sachant que les bases s'apprennent dès le plus jeune âge.

Décalage: la baisse du taux de scolarisation dès 2ans à cause des suppressions de poste. Alors que de nombreux sociologues ventent les mérites de cette scolarisation qui innitie les bébés aux contraintes de la vie en société.

 

http://bloguerilla.org/wp-content/uploads/2010/02/R%C3%A9forme-gr%C3%A8ve-%C3%A9ducation-nationale-ump.pngDe plus, Mr Chatel a déclaré vouloir donner plus d'autonomie aux établissement dans l'objectif de mieux gérer les spécificités de chaque secteur

Décalage: Ici plus qu'un décalage il s'agit d'un danger, danger qu'à terme que cette annonce ne débouche à une réforme de l'autonomie semblable à celle des universités. Bref, un pas supplémentaire vers une privatisation. De plus le risque est grand que le discourt du ministère soit celui-ci "débrouiller vous ce n'est plus notre problème". Une nouvelle décentralisation des compétences sans les moyens adéquats pour la mener à bien.

 

Continuons. Le défi de la personalisation est une priorité du ministre et ce dans le but de diminuer l'hétérogénéïté des classes en accompagnant les élèves en difficultés.

Décalage: Toujours la baisse des moyens humain et financier: comment mieux s'occuper de chaque élève si on en a plus à gérer ??

 

http://www.dessins2presse.com/images/ecole-portique-estrosi.jpgLa liste et encore longue mais il reste une étape importante, les augmentations: Il y a quelques mois le ministre ventait une augmentation de 10% de la rémunération dans l'enseignement et le caractère unique de cette mesure dans le climat d'austérité ambiant

Décalage: L'annonce du gel du point d'indice des salaires des fonctionnaires.

 

Enfin, la volonté de créer un système éducatif à l'allemande avec cours le matin et sports l'après midi. Idée interressante en soit.

Décalage: Si cette réforme se généralise elle sera faites avec les supressions de moyens annoncées. Ainsi elle ne pourra être mise en application efficacement que dans les collectivités locales riches et ayant fait de l'éducation leur priorité budgetaire. Le fossé existant entre les villes et les campagnes risque encore de s'agrandir.

 

En conclusion, sous le couvert de belles paroles qui séduiraient n'importe qui (moi y compris) le ministre annonce des réformes qui sont soit contredites dans la foulée (comme les augmentations), qui sont en total décalage avec les besoins réels ou qui amènent le danger de la privatisation de l'enseignement. Et comme dirait De Gaulle lorsqu'un opposant lui criait " mort aux cons": "vaste programme"

 

 


Sport l'après-midi !

 

 


Supprimons Luc Chatel !

 


 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 21:22

http://2.bp.blogspot.com/_Ksk6ceEv_y0/S7mY9gcgttI/AAAAAAAAAWA/bijAtWJsAlY/s1600/discrimination-genetique.jpgVous le savez sans doute pour l'avoir vécu ou pour en avoir été témoins, la discrimination à l'école est un phénomène courant. En effet il ne fait pas bon être différent en milieu scolaire, que ce soit être handicapé, homosexuel, gauchiste, étranger... Le problème c'est que l'école a pour mission d'intégrer tous les jeunes dans une même communauté mais l'effet inverse se produit vu que les "pascommenous" sont rejetés quelques soit leur non conformité aux normes sociales toutes plus idiotes les unes que les autres.

 

Mais d'ou vient cette haine ?? La réponse n'est pas à chercher bien loin: dans le mauvais exemple. Le mauvais exemple de qui ? Et bien de nos élites. Comment voulez que réagissent des jeunes (qui sont par définition plus influençables que leurs ainés) dont les dirigeants (considérés inconsciemment comme des modèles) véhiculent la même haine qui les animes. Je parle ici bien sur des incitations à la haine raciale et aux stigmatisations contre les différentes communautés (voir les gens du voyage, nouvelles victimes du tout répressif , la 3e guerre mondiale a commencé et on est même pas au courant et mariane se retourne dans sa tombe). J'accuse donc le pouvoir en place d'être responsable de l'attitude des jeunes envers leurs semblables pour la bonne et simple raison que son attitude est similaire à celle des jeunes mais à une échelle bien plus dévastatrice.

 

http://a10.idata.over-blog.com/0/03/66/15/caricatures/Plantu-inegalite-homme-femme.gifUne autre raison peut être avancée, une raison qui se rapproche de celle évoquée ci-dessus mais plus généraliste. Il s'agit de l'ensemble des valeurs transmise au quotidien à la jeunesse. Lorsque les médias transmettent en permanence un pseudo-idéal physique et moral (exemple la pétasse blonde à gros seins ou l'athlétique trader exhibant ses biens matériels...) il ne faut pas s'étonner de voir les individus ne correspondants pas à ces pseudos standing mis de coté. Il suffit pour s'en convaincre de regarder les émissions type loft-story ou encore les magazines "people" qui ventent sans cesse les mérite de la minceur (au point de créer des fléaux tel que anorexisme), d'un corps athlétique et bronzé, une véritable propagande du physique et de l'apparence...

 

Il devient alors logique que, influencés pour ne pas dire aveuglés par cette propagande, la jeunesse en vienne à rejeter, parfois violemment, ceux qui n'entre pas dans ces critères. Il en va de même pour les critères moraux sauf que là c'est le matérialisme et le conformisme politique qui sont de rigueur, les opinions contraires se voyants insultées de fanatismes, d'extrémismes. Mais ou est donc le respect des autres ?? Sans doute partit avec l'esprit de solidarité et de partage.

 

Le problème c'est que que l'on vente un physique irréprochable sur le plan esthétique ou la supériorité des blonds aux yeux bleus sur les autres il n'y a qu'un pas attention donc à ne pas franchir le rubicond.

 

http://www.cliquezpourmoi.qc.ca/images/image6.jpgMais que pouvons nous faire ?? Acte simple qui ne nous coute rien et même nous rapporte: boycotter et convaincre du boycott tous ce que j'ai énoncé si dessus, de loft story à Gala... Et si certaines personnes continuent la discrimination envers la différence et bien oublions les, laissons les dans leur ignorance en gros faisons leur subir ce qu'ils font subir à ceux qu'ils discriminent. Discriminons la connerie en bref.

 

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 17:51

http://www.stat.gouv.qc.ca/jeunesse/image/autres/caricature.gifEn tant qu'étudiant en sciences c'est de ce sujet dont je vais vous entretenir en prenant pour base la citation de Rabelais.

 

Tout d'abord, je distingue 2 types de sciences: les sciences mathématiques, cartésiennes (math, physique, biologie, géologie, chimie...) et les sciences sociales (économie, philosophie, sociologie...).

 

Aujourd'hui, le constat est le suivant: soit on fait des sciences cartésiennes soit des sciences sociales or je suis persuadé que les 2 sont intimement liés. En effet, à l'heure des biotechnologies, nanotechnologies, les dilemnes éthiques se font nombreux: comme avec le clonage, ou encore la vie artificielle (crée récament), les OGM. Plus ancien: le projet manhatan, c'est à dire le projet dirigé par Openheimer afin de créer la première ogive nucléaire de l'histoire. Tous ces exemples nécéssites une reflexion sur la portée des découverte afin d'éviter les mauvaises surprises.

 

Or, mise à part quelques UE (unité d'enseignement, heures de cours en quelque sorte) d'ouverture ou il est possible de choisir des disciplines plus sociale mais qui reste ultra minoritaire. Le pire c'est que la tendance actuelle est à la suppression de cette ouverture. Ainsi l'histoire va être supprimé en terminale S tout comme les sciences cartesiennes le sont déjà en filières ES et L. Conséquence, en diminue l'éventails de compétences des jeunes se trouve réduit (à moins d'une forte aptitude à l'autodidacte) même si il s'agit de base elles sont nécéssaires afin de tenter de comprendre le monde qui nous entoure. En effet il est impossible de comprendre le monde uniquement à travers la philosophie ou les mathématiques, au contraire il faut ne serait-ce que des notions dans un maximum de domaines afin d'avoir les moyens de prendre les meilleures décisions. Tout ceci est nécéssaire pour comprendre rien que l'actualité: les tenants et les aboutissants de la crises financières, la méthode de création des OGM ou de clones...

 

http://doc-iep.univ-lyon2.fr/Ressources/Documents/DocEnLigne/Charlie/charlie7.jpegMais pourquoi cette tendance ?? Tout simplement pour réduire l'esprit critique. Un esprit fermé est facilement influensable, beaucoup de grand penseur furent persécutés lors des périodes de dictatures: Freud, Oppenheimer en allemagne, Soljenitsine en URSS, la révolution culturelle en Chine... car toutes ces personnes avaient tendances à critiquer l'ordre établit. A contrario un esprit ouvert a toutes les cartes en main pour se faire son propre avis et prendre ses propres décisions et ainsi ne pas laisser quelques despotes charismatiques ou quelques politiciens verreux le faire à sa place. Or des gens incapable de critiquer, ou même de réfléchir accepte tous ce qu'on lui donne de la télé réalité au chewing-gum qui lave les dents, de la politique ultra sécuritaire aux casses dans le social. C'est sur cette base que le système fonctionne: l'abrutissement collectif.

 

La séparation des sciences n'est qu'une composante. Ici il s'agit de faire des chercheurs zélés incapable de réfléchir aux portés de leur recherches, qui cherchent ce qu'on leur dit de chercher sans états d'âmes et ainsi servir n'importe quel ordonateur borné

http://www.cipast.org/download/CD%20CIPAST%20in%20Practice/cipast/fr/design_2-1.jpg

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 19:02

http://vidberg.blog.lemonde.fr/files/2009/04/110-universite.1239802194.gifLa nouvelle est tombée aujourd'hui: le conseil constitutionnel ou conseil des sages, ou maison de retraite pour présidents vient de confirmer la constitutionnalité de la réforme sur l'autonomie des universités. Pour rappel cette réforme vise pour le gouvernement à "rendre l'université attractive", "rendre viable la recherche universitaire sur le plan international" et "sortir de la paralysie de la gouvernance actuelle".

 

http://www.unef.fr/delia2medias/deliamedia10/1097-1f7b80.jpg

Concrètement le président de l'université aura un droit de véto sur la nomination d'un professeur et sera le gestionnaire des primes ce qui mets à jour une menace quand aux libertés d'expressions de ces dis professeurs qui, si ils veulent obtenir un poste, se verront contraint de "la fermer" pour faire simple, de na pas faire de remous, d'être bien gentil avec le ministre et tout et tout... Malheureusement cette décision s'inscrit dans la mouvance de flicage collectif (voir vie privée vie publique) et de restrictions des libertés (voir les gens du voyages victimes du tout répressif et Nicolas S, une lente dérive fascisante) tout en faisant paraitre ceci comme des avancées en terme de libertés même si il s'agit d'avancée libérales et fascisantes.

 

De plus, la possibilité d'obtenir des fonds privés pour leur budjets et une nouvelle attribution, il s'agit ici clairement d'un pas de plus vers la privatisation de l'enseignement supérieur qui n'est que la composante du domaine supérieur de l'éducation, le primaire et le secondaire étant aussi concerné mais d'autres manières.  Il y a donc une logique libérale à la chose qui vise donc à privatiser les universités et a terme donc les mettres en concurences et donc attaquer encore une fois l'égalité des chances qui est cencé être la base du système français mais dont les manifestation sont systèmatiquement bafouées.

 

 

 

 

 http://accel10.mettre-put-idata.over-blog.com/1/06/88/68/Histoire/FacDonalds400x400-7cc88.pngLa composition des CA est quand à elle dans le mouvement d'atteinte à la démocratie car en réduisant le nombre d'élus, on réduit obligatoirement leur représentativité, ainsi seul les plus grosses formations universitaires auront leur mots à dire et les plus modestes seront mises à la porte. De même le recrutement d'étudiants par l'université (pour son fonctionement) sera fait désormait fait par le biais de contractuel, c'est à dire un contrat précaire ou la flexibilités des horaires sera de mise

 

Vous l'aurez donc comprit, cette réforme va dans le sens de toutes celles de l'ère Nicolas S qui souhaite transformer la france en états unis de france ou l'enseigenement et les études ne seront l'affaire de chacun mais de quelques élites fortunées, ou les professeurs auront perdu leur libertés de ton et leur ouverture (voir prochainement la chronique sur le lien entre sciences sociales et mathématiques). Malheureusment ceci sera un énorme gachit économique car les cerveaux sont l'avenir de nos sociétés occidentales pour leur capacité à créer des biens à forte valeurs ajoutés

 

http://a10.idata.over-blog.com/261x281/0/03/66/15/caricatures/ouvrier-specialise.jpg.

 

 

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0