Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 19:31

Aujourd'hui je décide dehttp://techbee.files.wordpress.com/2007/10/martine-perd-son-temps-sur-facebook.jpg revenir sur un sujet que j'ai déjà abordé ici. Je vais ici reparler de la mise en public de notre vie privée avec en particulier les réseaux sociaux.

Mais pourquoi est ce que je reviens sur ce sujet?? Parce que cette semaine 3 salariés ont été renvoyé à cause des propos qu'ils ont tenu sur Facebook à propos de leur hiérarchie. 2 d'entre eux ont décidé de placer l'affaire devant le tribunal des prud'homme jugeant leur sphère privée bafouée par leur employeur. Les prud'homme ont par ailleur donné raison à l'employeur.

 

http://impulsionleblog.files.wordpress.com/2008/11/caricature-facebook-1.jpg

Cette histoire va me permettre de soulever 2 questions: La première concerne le respect de la vie privée des utilisateurs du web par les résaux sociaux. En effet, vous n'êtes pas sans savoir que le patron de Facebook revends nos informations privées à des commerçant qui nous fabriquent des publicités sur mesure. De même l'exemple cité en début d'article est révélateur d'une limitation réelle de la liberté de pensée. Quand je vois les chefs d'imculpations retenu contre ces personnes je m'inquiète sincèrement: jugez plutot "incitation à la rébéllion", ça me fait pensez à des condanations digne des grandes dictatures de notre histoire. Facebook, dont les beaux principes de partages et de rencontre ont fait sa renommée, est aujourd'hui un vulgaire instrument de renseignement de tous ces adhérents pour tous les observateurs extérieurs ou presque. Et le pire dans cette affaire c'est qu'on en redemande puisque le nombre d'utilisateur de ces réseaux ne cesse de croitre !!! Une pratique qui se rapproche dont plus du masochisme que du bon sens et du simple partage de données avec des "amis".Bref nous nous autoflagellons et participons activement à la réduction de notre jardin secret ainsi qu'a notre mise sous surveillance par une société toujours plus sécuritaire. Et ce phénomène va au delà du simple renvoi de 3 personnes puisque toutes les personnes utilisants internet sont menacées dans le mesure ou nous laissons des traces partout où nous allons sur la toile !!

 

http://www.kotzot.com/news/wp-content/uploads/apple-bans-facebook.jpgMa seconde intérogation concerne la mise en avant de sa vie privée sur internet. Pourquoi faisons nous (presque) tous ça, moi y comprit ?? Alors que nous connaissons les risques que cette utilisation du web comporte. Il désormait facile de retrouver des informations sur quelqu'un dès lors qu'on possède un nom, un prénom et éventuellement une adresse (complête ou non). Je me suis livré à cette expérience avec quelques connaissances et j'ai été frappé par le nombre d'information que j'ai pu receuillir uniquement grâce à leur nom et sans appartenir de prêt ou de loin à des organismes de renseignements. Je vous conseille par ailleur d'aller vous même vérifier si il est possible de vous retrouver en consultant un site nommé 123people.

 

http://www.dessins2presse.com/images/iran-blocage-facebook.jpgJ'ai une théorie permettant peut être de répondre à cette question, mais attention je n'affirme pas qu'il s'agit de la réponse ultime, il s'agi juste de mon avis (comme toujours sur ce blog). Je pense qu'en nous impliquant de des réseaux sociaux nous croyons, en totale contradiction avec la réalitée, accroitre notre liberté, notre domaine de connaissance, notre activité sociale. Vous aurez comprit que je suis en désacord avec cette conception dans la mesure où je trouve qu'il est préférable de boire une bière avec des amis dans un bar et de refaire le monde avec (ou simplement de bien rigoler c'est très bien aussi) que de passer des heures à tchater. Le résultat de ça est un renfermement sur soit dans la mesure où le temps passé sur facebook (ou autre) seul est un temps qu'on ne passe pas avec d'autres personnes.

 

Bref pour conclure je pense que nous agissons, comme souvent, dans le contraire de nos intéret en penssant agir dans leurs sens. Et comme toujours j'espère que nous nous en redront compte avant qu'il ne soit trop tard, et dans ce cas précis le trop tard consiste en un fichage systèmatique de nos données internet et leur mise à disposition à d'autres personnes que les autorités compétentes (dans la mesure ou on admet leur existence, dans mon cas je pense qu'elles ne sont pas de toutes manières habilités à posséder une partie de notre vie privée).

 

"Pour que vive et survive cet esprit de révolte qui nous anime"

Révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0

commentaires