Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 19:18

http://4.bp.blogspot.com/_uZTNVdbG1YE/TBHQjJ4YD4I/AAAAAAAAIkc/2_lqUNofDVA/s1600/haiti+Monsanto_graines_dettes-cca3f.jpg

 

Je vous vois d'ici vous demandez si ma santé mentale n'a pas été altérée par quelques émission de télé réalité de TF1 ou autre. Mais non je vous rassure, je suis tout à fait sain d'esprit du moins pour le moment.

 

http://www.e-monsite.com/s/2008/02/16/les-ogms/monsanto-s8vhp.jpgJ'affirme donc haut et fort que Monsanto est un bienfaiteur de l'humanité. En effet, suite au séisme en Haïti, la multinationale tentaculaire nord-américaine s'est rendue sur place et a généreusement offert aux pauvres paysans haïtiens désoeuvrés des semences de blé et de maïs trangéniques. Sauf que en contrepartie Monsanto a demandé la signature d'un petit papier. Mais que contenait donc ce document ?? C'est bien simple, il s'agit d'un contrat lian ces paysans à Monsanto pour les X prochaines années les forçants ainsi à acheter durant cette période des semences et du matériel agricole hors de prix à la multinationale s'endettant ainsi avec le peu d'argent qu'ils avaient. Bonjour l'altruisme...

 

Et comme d'habitude et de bien entendu le pognon est fait sur la misère humaine, que se soit sur les ouvriers tier monde sous payé ou sur ces paysans le constat est le même: à chaque fois qu'une occasion se présente d'exploiter le malheur des uns, vous pouvez être sur qu'une multinationale lambda saura en profiter afin d'engranger un maximum de plus value.

 

Mais ce qui est inquiétant en ce qui concerne Monsanto, c'est que l'entreprise représente presque la totalité de la production d'OGM, elle est en d'autre terme en situation de quasi monopole. Ainsi ils sont libres de fixer leurs prix, leurs garanties... bref tous ce que la sacro-sainte concurence est censé faire baisser. Ainsi le plupart des paysans du tiers monde deviennent des esclaves de Monsanto qui disposent d'eux comme bon lui semble.

 

http://www.mpceci.ca/cine_debat/wordpress/wp-content/uploads/2009/02/mondeselonmonsanto.jpgAinsi Monsanto est donc le futur dépositaire (si les OGM se démocratisent dans l'agriculture ce qui se passera une fois que le réchauffement climatique aura mis en péril la stabilité alimentaire de certains pays voir du globe) de l'alimentation d'une bonne part de la population mondiale. Il est à craindre que dans un avenir plus ou moins proche nous ne puissions plus choisir entre les OGM, le bio ou l'intensif à cause du monopole et de la dispertion des polens. Même si dejà maintenant certains produits de consomation courant sont le fruit des OGM comme les produits textiles (cotons en chine et aux USA) ainsi que certains maïs fourager venant des USA ou d'amérique latine pouvant éventuellement servir à nourrir le steak dans notre assiète et ceux malgré le "tracage" des produits plus qu'incontrolables à cause de la mondialisation forcenée.

 

Je ne m'aventurerai pas dans le débat éthique qui entoure cette question, en tout cas pas dans cette chronique, je tiens juste à soulever le problème Monsanto mais ce problème se pose dans tous les cas de monopole privé ou l'argent est la motivation principale (le principe même du capitalisme, du libéralisme et de l'économie privée). sans aucun soucis humain. On en revient donc toujours au même problème à savoir que aujourd'hui l'homme est au service de l'économie et non plus l'inverse. L'économie représentant les actionnaires et autres traders financiers qui s'empifrent sur la misère humaine. Enfin, en plus d'exploiter les ouvriers, elle exploite les consomateurs en leur enlevant tous choix possible dans leur achats. Tout le monde est donc perdant sauf les actionnaires de Monsanto soit quelques milliers de personnes maximum pour des millions de laissé pour compte dans tous les maillons de la chaine.

 

http://alerte.blog.tdg.ch/media/02/00/519996704.jpg

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> Personne qui FAIT du bien...bienFAITeur !<br /> <br /> <br />
Répondre