Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 19:56

http://kba.k.b.pic.centerblog.net/43usctde.jpg

Nous sommes en vacances, je vais donc logiquement vous parler de travail !! En effet, notre société actuelle nous vend le travail comme l'ultime objectif d'une vie: je m'explique, il est communément admis que quelqu'un a réussi sa vie si il a une bonne situation professionelle qui lui rapporte le saint graal: un bon salaire. Ceci étant d'ailleurs une vision logique des choses car notre société est basée sur le  matérialisme.

 

Le travail est donc présenté comme une finalité ce qui permet également d'expliquer le fait que les réformes visant à augmenter le temps de travail (le fameux "travailler plus pour gagner plus qui reste encore à prouver) ou à limiter les droits à la retraite passent "si bien" car les cadres et les personnels de moyenne hiérarchie sont à fond dans ce système qui a besoin de leur appui pour substister (d'ou ma conclusion: la révolution viendra des cadres car le jour ou eux aussi en auront mare le système sera mis en péril).

Or il faut rappeler qu'à son origine le travail est une punition divine affligée aux hommes et n'est donc pas un choix si on prend pour base une vision téologienne.

De même si on prend un visage plus marxiste le travail est représenté comme l'outil des puissants pour opprimer les faibles en le rendant nécéssaire à la survie (car il donne un peu d'argent)

La vision plus libérale du travail est qu'il est un outil à la propérité individuelle amenant la prospérité générale

 

Petit rappel (ou petite information) il faut savoir que notre société occidentale est celle où l'on travaille le plus, dans les peuplades soit disant "non civilisés" le travail individuel pour le collectif n'est que de quelques heures par jour alors que chez nous le travail collectif pour l'individu (comprendre: plein de gens bossent pour la prospérité de quelques uns) est de 7-8-9 heures par jours voir plus dans les NPI (nouvelles puissances industrielles)- Dragons- bébés tigres en somme dans les pays émergents.

 

Après ce rapide tour d'horizon je vais vous donner ma vision: je considère que dans le monde dans lequel je vis (qui me déplait) je dois travailler mais pas pour travailler pour réaliser des objectifs personnels. Je considère que le travail est un moyen d'aboutir à ces objectifs. Ainsi mon objectif n'est pas de devenir PDG ou quelqu'un de haut placé, mon objectif est simplement d'avoir un travail qui me permette de réaliser les objectifs que je me suis fixé (et dans lequel je m'épanouis mais c'est un autre sujet).

 

Pour conclure je ne dirai pas que le travail est une fin nécéssitant des moyens mais un moyen amenant à des fins. En somme c'est un outil pour construire ma vie et non ma vie

 

Je justifierai cette vision par une conception darwiniste du sens de la vie. En effet je considère que perpétuer l'espèce est le but (c'est l'objectf recherché par tout le vivant de la mouche aux orchidées). Ainsi le matérialisme représenté par le travail n'a pas de sens et si il n'a pas de sens il ne peut être un but, juste un moyen.

Prenons un exemple: je suis un employé quelconque, une fois mon temps venu (la retraite) je me retrouve avec quoi si j'ai légué ma vie au travail ?? Rien car dans une entreprise nous ne sommes que des chiffres et des statistiques, un simple numéro alors que si j'ai une famille, je représente plus pour eux qu'un simple ensemble de chiffres. Dans le cas ou j'ai une famille une fois mon temps de travail passé il me reste quelque chose de concret pour quoi me battre alors qu'a l'inverse je me retrouve seul avec mes vieux bulletins de paye.

 

Pour finir je dirai que le travail est le marteau qui me permet de façoner l'enclume de la vie.

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0

commentaires