Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 22:46

http://www.dessins2presse.com/images/dsk-au-ps.jpgVaste question qui s'appuie sur un constat: les sondages de ces derniers mois donnent vainqueurs les potentiels candidats socialistes contre Nicolas S. Nous savons tous la valeur de ses sondages mais la question mérite tout de même d'être posée dans la mesure ou la PS n'a pas vaincu en élection présidentielle depuis 88 et en élection nationale depuis 97.

 

Tout d'abord, DSK qui, comme je le disais dans mon article "Nicolas S viré, DSK intronisé: la France d'après", semble le mieux placé pour vaincre notre despotique président. Je ne m'étalerais pas sur les raisons qui font le succès de ses potentiels candidats, ceci a déjà été fait dans l'article cité ci-dessus. Ensuite arrive Aubry, puis Hollande et enfin Royal qui est la seule socialiste à perdre contre NS si l'élection avait lieu aujourd'hui.

 

http://www.dessins2presse.com/images/valls-ps-revolution.jpgMais plusieurs défits se dressent sur la route socialiste vers l'élysée. Petite visite. En premier lieu on peut évoquer les divisions qui gangrènent le parti depuis 2002. En effet, le doute plane toujours quant au futur candidat. Si Aubry, de part son poste de premier secrétaire du PS, semble la candidate naturelle mais autour d'elle les différents égaux du parti risquent, comme avec Royal en 2007, de plomber l'éventuelle campagne. Et ceci risque de se produire car de nombreuses personalités socialistes souhaitent se lancer dans la course à l'Elysée.

Parmi elle Ségolène Royal qui, après 1 an de silence médiatique commence à se positionner à nouveau comme une prétendante en appelant le PS à "ne pas parler des sujets qui fachent" et à ses déclarations amenant la conclusion suivante: c'est elle d'abord et le PS après.

Ensuite DSK qui, même si il ne s'est pas encore officiellement prononcé sur sa candidature, ne passerait pas à coté d'une occasion d'accéder au pouvoir (son égo surdimensionné n'est un secret pour personne).

François Hollande tente même de se faire sa place au soleil en déclarant "qu'être candidat ce n'est pas figurer, témoigner, négocier". L'ancien premier secrétaire tente ainsi de se repositionner après un long silence médiatique depuis son éviction de la tête du parti au congrès de Reims.

Enfin, Manuel Valls a déjà commencé son receuil de parainage en vue des primaires. 5 candidats pour une place, la guerre des égos est lancée et risque, comme en 2007, d'affaiblir le PS.

 

http://www.arows3.com/HUMOUR/SEGOLENE-AUBRY.jpgEnsuite, le traditionnel discours sécuritaire de la droite menace, à terme, la présence de la prétendue "gauche" au 2e tour de la présidentielle. Ce que je veux ici dire c'est que l'éventualité d'un 21/04/2002 bis n'est pas à exclure, Marine Le Pen étant, selon les sondages, 3e sur la liste des intentions de vote. Il faudra être attentif à ce que cela ne se reproduisent pas

 

 

Une autre menace peut venir face au PS, elle viendrait de son propre camps. Je parle des écologistes qui surfent depuis les européennes sur de bons résultats électoraux et un engouement grandissant. De plus, les verts semblent avoir abandonnés leurs vieux défauts de divisions ridicules sathyriquement représentés par les Guignols de l'info qui crée sans cesse des courants aux noms ridicules comme écologie et parapente" ou encore "écologie et cuisine au beurre" qui refuse de s'allier avec "écologie et cuisine à l'huile"...

 

http://medias.lepost.fr/ill/2009/03/26/h-20-1472139-1238081742.jpgUn seul élément peut jouer en faveur du PS, les divisions naissantes à droite avec en particulier les centristes de la majorité ( Borloo et Morin) ou encore Villepin mais ce sera l'objet d'un autre article ultérieurement.

 

Mais malheureusement il est à craindre qu'un PS au pouvoir ne change qu'en surface les gigantesques saignées dans les principes républicains du gouvernement Nicolas S et que celui-ci soit incapable par manque de volonté d'amorcer la révolution de société nécéssaire à la pérénisation de l'humanité à terme.

 

 

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0

commentaires