Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 12:13

http://alter46.files.wordpress.com/2010/05/caricature-alienump.jpgComme pour le PS il y a quelques jours, je vais ici tenter d'analyser la situation de la droite en vue de la prochaine élection présidentielle. C'est bien sur tôt pour commencer à s'y interresser mais ces questions sont redondantes dans l'actualité sous diverses formes. Tour d'horizon donc des chances de chacuns.

 

La droite part avec un handicap majeur pour 2012. Ce handicap s'appelle Nicolas S. En effet, le président est au plus bas dans les sondages depuis son élection ou presque. 2/3 des français ne souhaite pas qu'il se représente et 57% de croit pas en sa victoire finale. De plus, les récentes polémiques sur les Roms et l'affaire Woerth Bettencourt ont largement contribués à plomber la majorité. Mais il y a des chances que ces déboires politiques soient oubliés en 2012 à moins que d'autres les aient remplacés ce qui est possible avec cette administration. Ni dit on pas "qu'ensemble tout devient possible" ?? De plus, il ne faut pas oublier qu'en 2002 la droite était aussi plombée par les affaires et l'impopularité de Chirac même si celle-ci n'était pas comparable à celle de NS.

 

http://caricature-politique.pixleen.com/public/caricature/sarko-pinochio.jpg

 

La droite dispose cependant d'une arme secrête en cas de coup dur. Il s'agit bien entendu du couplet sécuritaire ressortit cette été pour occulter le scandale Woerth Bettencourt. Mais cette fois-ci la sauce ne semble pas prendre car, comme à chaque déclarations depuis 3ans 1/2, le président en a trop fait; allant même jusqu'a géner sa majorité ce qui, en plus de la faire baisser dans les sondages, a une autre conséquence.


Cette conséquence est la division que la droite. En effet, comme leur collègues du parti socialiste, les personalités des composantes de l'UMP tentent de se positionner pour 2012. Comme Hervé Morin, ministre de la défense, qui ne cache plus son désir d'une candidature Nouveau Centre pour 2012 afin de se détacher de la présidence et de s'affirmer comme autre chose qu'un pantin.

Christine Boutin et son parti démocrate-chrétien s'oppose aussi à l'UMP car le parti au pouvoir ne cesse de bafouer les valeurs chrétiennes qu'elle défend.

Les radicaux valoisien nourissent eux aussi l'ambition d'un candidat et Jean Louis Borloo serait alors le mieux placé dans cette pseudo course.

Enfin, Dominique De Villepin se présentera quant à lui surement en 2012 et même si il a peu de chance d'être au 2nd tour, son influence auprès des anciens chiraquiens et d'une bonne partie des mécontents du Sarkozysme peu lui permettre de faire un score suffisament important pour fragiliser la candidature de NS.

D'autres personnalité vont à contre courant de NS comme Rafarin ou Copé qui a récemment torpiller Fillon tout en affirmant son soutient à NS (il a par la même occasion affirmer sa volonté présidentielle pour 2017, quelle horreur...)

 

http://photomaniak.com/upload/out.php/i806119_D02938.jpgOn assiste donc, là aussi, à une guerre des égos mais moins sanglante qu'au PS dans la mesure ou, à part De Villepin, aucun autre candidat n'est crédible aux yeux de la population certains même étant plus des anonymes que des ministres (Bourtin, Morin). Mais si tous ces éventuels candidats se présentent (ce qui est peu probable à mon sens), comme pour le PS en 2002, la droite va se dispercer et il est possible de revoir le FN au second tour et par certain que toute la majorité s'unissent pour donner le pouvoir à leur adversaires de gauche dans cette hypothèse.

 

La droite a donc plusieurs handicaps, les affaires mais leurs présence n'a pas empécher à Chirac d'être réelu en 2002; l'impopularité de leur chef de file mais le constat est le même que pour les affaires même si les proportions ne sont pas les mêmes; et la guerre des égaux qui est la plus grande menace pour l'UMP car c'est une nouveauté pour eux. La question est donc de savoir si ils vont réussir à gérer cela.

 

http://a33.idata.over-blog.com/369x311/0/47/17/95/faujour_caricature_programme_ump-1.jpgMalgré cela je reste septique quand à leur défaite, non pas par conviction vous vous en doutez, mais parce que avoir tout contre soit n'est pas forcément un problème et amène souvent la victoire contrairement à ce qu'on pouvait croire (voir 2002). De plus si NS adopte un style plus sobre pour la suite (improbable vu le tempéramment du personnage) il est certain ou presque que les français auront oublié tous les déboires de ses dernières années.

 

Ainsi pour éviter 5 nouvelles années de bagne il faut que tous les électeurs se mobilisent même si je comprends que voter pour le moins pire et pas pour le meilleur à chaque éléction est très frustrant.

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0

commentaires