Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 19:02

http://vidberg.blog.lemonde.fr/files/2009/04/110-universite.1239802194.gifLa nouvelle est tombée aujourd'hui: le conseil constitutionnel ou conseil des sages, ou maison de retraite pour présidents vient de confirmer la constitutionnalité de la réforme sur l'autonomie des universités. Pour rappel cette réforme vise pour le gouvernement à "rendre l'université attractive", "rendre viable la recherche universitaire sur le plan international" et "sortir de la paralysie de la gouvernance actuelle".

 

http://www.unef.fr/delia2medias/deliamedia10/1097-1f7b80.jpg

Concrètement le président de l'université aura un droit de véto sur la nomination d'un professeur et sera le gestionnaire des primes ce qui mets à jour une menace quand aux libertés d'expressions de ces dis professeurs qui, si ils veulent obtenir un poste, se verront contraint de "la fermer" pour faire simple, de na pas faire de remous, d'être bien gentil avec le ministre et tout et tout... Malheureusement cette décision s'inscrit dans la mouvance de flicage collectif (voir vie privée vie publique) et de restrictions des libertés (voir les gens du voyages victimes du tout répressif et Nicolas S, une lente dérive fascisante) tout en faisant paraitre ceci comme des avancées en terme de libertés même si il s'agit d'avancée libérales et fascisantes.

 

De plus, la possibilité d'obtenir des fonds privés pour leur budjets et une nouvelle attribution, il s'agit ici clairement d'un pas de plus vers la privatisation de l'enseignement supérieur qui n'est que la composante du domaine supérieur de l'éducation, le primaire et le secondaire étant aussi concerné mais d'autres manières.  Il y a donc une logique libérale à la chose qui vise donc à privatiser les universités et a terme donc les mettres en concurences et donc attaquer encore une fois l'égalité des chances qui est cencé être la base du système français mais dont les manifestation sont systèmatiquement bafouées.

 

 

 

 

 http://accel10.mettre-put-idata.over-blog.com/1/06/88/68/Histoire/FacDonalds400x400-7cc88.pngLa composition des CA est quand à elle dans le mouvement d'atteinte à la démocratie car en réduisant le nombre d'élus, on réduit obligatoirement leur représentativité, ainsi seul les plus grosses formations universitaires auront leur mots à dire et les plus modestes seront mises à la porte. De même le recrutement d'étudiants par l'université (pour son fonctionement) sera fait désormait fait par le biais de contractuel, c'est à dire un contrat précaire ou la flexibilités des horaires sera de mise

 

Vous l'aurez donc comprit, cette réforme va dans le sens de toutes celles de l'ère Nicolas S qui souhaite transformer la france en états unis de france ou l'enseigenement et les études ne seront l'affaire de chacun mais de quelques élites fortunées, ou les professeurs auront perdu leur libertés de ton et leur ouverture (voir prochainement la chronique sur le lien entre sciences sociales et mathématiques). Malheureusment ceci sera un énorme gachit économique car les cerveaux sont l'avenir de nos sociétés occidentales pour leur capacité à créer des biens à forte valeurs ajoutés

 

http://a10.idata.over-blog.com/261x281/0/03/66/15/caricatures/ouvrier-specialise.jpg.

 

 

 

révolutionnairement votre

Le Che de Fermont

Partager cet article
Repost0

commentaires